Bibliothèque principale «Malek Bennabi»
Ecrit par :

Sabraoui Djelloul - La Nouvelle République


En parallèle avec l'organisation du Salon international du livre à Alger, la direction de la bibliothèque principale de lecture publique organise en son local «Malek Bennabi» le salon national du livre en sa première édition.
Cette manifestation placée sous le haut patronage de monsieur le ministre de la Culture et de la wilaya. En effet, une dizaine de maisons d'éditions ont exposé les livres dans différents spécialités et dans plusieurs langues arabe, française et tamazight. Selon le programme, cette manifestation qui durera une semaine sera rehaussée par la vente dédicace de deux écrivains témouchentois en l'occurrence Reguig Miloud et Rahmani Ahmed. Ainsi, les fans de la lecture découvrirons les deux nouveaux livres écrits en langue arabe intitulés «Aïn Témouchent, villes et histoire» et «Entre l'émigration et l'amour à la patrie» de l'infatigable Reguig Miloud. Dans son premier livre du professeur, chercheur en histoire locale et écrivain Reguig Miloud, il a dressé toute l'histoire de la création des communes témouchentoises en éclairant le public par des informations générales. Selon cet auteur, l'écriture de ce livre a duré presque 6 longues années de recherches, collectes d'informations sachant que les écrits historiques sur cette région sont presque inexistants. Dans le second livre, le lecteur surf à travers l'histoire des algériens qui étaient forcés d'émigrer au Maroc car ils étaient chassés par la horde coloniale au lendemain de l'insurrection de Cheikh Bouamama contre l'occupant colonialiste Français. L'auteur décrit la vie d'un algérien depuis son enfance passée au Maroc jusqu'à son obtention du Bac qui a lui donné l'occasion de retour au pays de ses aïeux et découvrir l'Algérie indépendante Aussi comment il a réussi dans sa vie socioprofessionnelle en commençant par l'enseignement ensuite il s'est convertit à l'écriture. Ce livre est passionnant car il illustre certaines pages de la vie des Algériens entre souffrance et la nostalgie. Il a enrichi, la bibliothèque par plus de six livres. Pour le second auteur, de profil professeur, il offre au lecteur un roman en arabe sous le titre »tajaid el atama»(les traits de l'obscurité).  



Précédent  Suivant
Votre panier : Fermer